-  LA MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

[yī]  

[zhōng] 

Google +

   FaceBook

  • Facebook Clean
  • Google + propre

LE YIN ET LE YANG

- le principe -

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Taiji à lui seul réunit plusieurs règles philosophiques :

 

  -  toute chose a son contraire : la Terre a le Ciel - la nuit a le jour - la femme a l’homme -

     le corps a l’esprit - la droite a la gauche - etc…,  l’union des deux ne fait qu’un, le monde, 

     le couple…

 

  -  c’est parce que l’un est connu qu’il révèle l’autre (le " je " existe parce que le "tu"

     existe aussi)

 

  -  l’un est vide si l’autre est plein et inversement (notion de croissance et de décrois-

     sance)

 

  -  rien n’arrive brutalement (rien n’est figé, tout se transforme progressivement)

 

  -  tout est réalisable si c’est faisable (" même si la poule couve une pierre pendant des 

     années, elle ne donnera jamais un poussin ")

 

 

 

 

Pour mieux comprendre que toute chose a son contraire : 

 

YIN

 

YANG

 

noir

[hēi]

blanc

[bái]

sombre

[hūnàn]

clair

[liàng]

nuit

[shēnyè]                 

jour

[báitiān]

lune

[xīnyuè]

soleil

[rì]

hiver

[dōng]

été

[xià]

nord

[běi]

sud

[nán]

gauche

[zuŏ]

droite

[yoù]

terre

[dì]

ciel

[tiān]

femme

[nǚ]

homme

[nán]

vide

[xū]

plein

[shí]

introversion     

[nèi]

extraversion     

[wài]

passif

[bèidòng]                          

actif

[huóyuè]  

pair

[shuāng]

impair

[qíshù]

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cours des siècles, les philosophes ont rapporté 64 hexagrammes, gravés sur des os d’animaux morts et des carapaces de tortues. Mais le nouvel empereur trouvait cette lecture restrictive et rébarbative et exigea une explication plus claire et une symbolique plus adaptée.

        C’est ainsi que naquit le Taiji, union du Yin et du Yang :